Trouver sa Voie Artistique et s’y Lancer

Comment trouver sa voie, son univers artistique ? Et surtout, comment vaincre ses peurs et se lancer pour de bon dans une carrière artistique ? Nul besoin de forcer les choses, la créativité nous guide vers ce sur quoi nous souhaitons travailler. En faisant preuve de force de caractère, l’entraînement amène la compétence, qui amène avec elle la confiance en soi. Pour se lancer pour de bon, c'est avant tout une question de volonté de faire quelque chose de son art !


Sensibilité vis-à-vis des Expériences Artistiques

De toutes les expériences culturelles que vous avez pu vivre au cours de votre vie, certaines vous ont marqué plus que d’autres. C’est un fait. C’est pour cela qu’un film que vous avez vu il y a une quinzaine d’années a parfois laissé plus de traces en vous, aussi bien au niveau émotionnel qu’intellectuel, qu’un long métrage que vous avez pu découvrir la semaine dernière. Certains argueront que la surconsommation actuelle d’œuvres artistiques noie la singularité d’une expérience en opposition à une autre époque passée où l’exposition culturelle était moins prépondérante, et donc les expériences plus signifiantes. En d’autres termes, il y a une vingtaine d’années, il était moins facile qu’aujourd’hui d’accéder à une grande variété de contenu artistique et donc il était plus aisé de distinguer mentalement les différentes œuvres entre elles. Mais cela n’explique pas tout.


Si nous mettons de côté le fond de l’œuvre et la qualité subjective qui y est associée, une expérience artistique peut vous avoir marqué davantage pour de nombreuses autres raisons : l’état d’esprit que vous aviez lorsque vous l’avez vécue, votre état physique, la météo, la saison, la compréhension que vous en aviez à l’époque, l’empathie que vous aviez pour l’artiste ou pour les différentes figures auxquelles l’œuvre renvoyait etc…

Autant de raisons qui peuvent influer sur votre jugement et vous pousser à dire « J’ai bien aimé » ou « ça ne m’a pas plu » en pensant sereinement qu’il n’y a que l’œuvre en soi qui a eu une influence.

Appétences Culturelles de l’Individu


Cette petite parenthèse introductive n’est ici que pour vous illustrer les différences d’appréciation que peuvent avoir deux individus sur une même œuvre artistique, et cela avant même que l’œuvre ne soit présentée. La vérité est que chaque être humain possède des appétences culturelles et continuera d’en avoir au cours de son existence. Ainsi, tout au long de sa vie, ces appétences se confirmeront, se reconfirmeront ou se modifieront, se renouvelleront en fonction des différentes expériences que l’individu aura vécues et qui auront eu un impact sur sa manière de penser.

Si vous hésitez actuellement sur la voie artistique à emprunter, il est primordial dans un premier temps d’identifier clairement vos appétences. Qu’est-ce que vous aimez ? Quel est l’art qui vous parle le plus ? Qui vous plaît le plus ? Vers lequel vous vous tournez en premier lors d’une évocation culturelle ? Il faut aussi garder en tête que l’art qui vous plaît le plus en tant que spectateur n’est pas forcément celui dans lequel vous vous épanouirez le plus en tant que créateur. Ainsi, vous pouvez adorer la peinture et l’ériger en tant qu’art inégalé dans votre esprit, vous n’aimerez peut-être tout simplement pas peindre. Et c’est par exemple dans l’écriture que vous retrouverez ce besoin et bonheur créatif. Vous pouvez apprécier particulièrement les mélodies classiques et la musique en général dénuée de touche vocale, c’est pourtant dans le chant que vous voulez évoluer. Il y a pléthore d’exemples et cela peut notamment être moteur de frustration pour un esprit créatif de constater qu’il n’a pas forcément l’envie de produire ce qu’il aime mais plutôt d’aimer ce qu’il produit.



De toute manière, il n’y a nul besoin de forcer les choses, votre créativité vous guidera automatiquement ce sur quoi vous souhaitez travailler. Il y aura des formes de découragement, il y aura de l’expérimentation, un tâtonnement et même parfois des changements d’avis. Mais ce sera surtout une manière d’exploiter votre potentiel jusqu’alors laissé de côté au profit d’activités dites prioritaires.

L’Art et le Système Scolaire


Les activités artistiques sont depuis l’enfance presque exclusivement réduites à la sphère divertissante, associées aux hobbies que l’on pratique en dehors des cours au même titre que le sport. Et de la même manière que les cours d’EPS ont rarement suscité des vocations sportives chez les élèves, ce ne sont pas les cours de musique, d’arts plastique et de technologie qui ont encouragé des générations d’adolescents à emprunter la voie artistique. Ce qui est remis en cause ici n’est pas l’idée même que ces matières soient enseignées dans le système collégial français mais plutôt la manière par laquelle cela est mis en place. Les élèves prennent effectivement rarement au sérieux ces matières au coefficient réduit et à la structure éducative pour le moins aléatoire.


Ne serait-il peut-être pas plus judicieux qu’au lieu d’avoir ces trois matières-là, usuellement dénigrées par les apprenants, on aurait à la place une matière à dominance créative qui stimulerait l’esprit artistique et innovatif des élèves ? Une matière avec plus de poids, au niveau de son coefficient certes, mais également en termes d’importance relative à ses consœurs, afin que l’art ne soit pas uniquement scolairement représenté à travers le tryptique désaccordé et dévalorisé actuel.


Se Lancer dans l’Art, L’Art de se Lancer


Mais comme ce n’est pas le cas, les activités créatives sont généralement mises de côté jusqu’aux études supérieures. Qu’obtient-on alors ? Des individus qui s’adonnent à l’art et à la création sur leur temps libre, une sorte de récompense une fois que le véritable travail (cours et devoirs pour la jeunesse, travail classique en entreprise pour les adultes) a été fait. Il se peut que cela fait déjà quelques temps que vous pensez à faire de l’art, que vous avez choisi d’approfondir, plus qu’un hobbie, plus qu’une passion, mais une activité prioritaire qui passera avant tout. Il est effectivement intéressant de se demander pourquoi devrions-nous passer la plupart de notre temps à réaliser des choses qui ne nous transcendent pas ? Pourquoi devrions-nous d’abord subir avant de faire ce qu’il nous plaît ? Et bien sûr que cette question a de nombreuses fois été posée et de nombreuses fois été répondue par la même locution : la nécessité de gagner sa vie. Ce qui soulèverait l’incapacité de gagner sa vie uniquement par le travail artistique.

Et c’est pour cela que la plupart des gens ne se lancent pas. Le déséquilibre financier provoqué par une carrière artistique peut effrayer et donc bloquer l’individu. En effet, malgré le tremplin pour l’épanouissement personnel que cette situation peut constituer, vivre de son art n’est pas chose aisée surtout si l’on prend on considération les facteurs principaux d’instabilité : caractère ponctuel des prestations, milieu très concurrentiel et sélectif. Et si l’on ajoute les commentaires pas toujours positifs de notre entourage (malgré le bienfondé des intentions) qui peut se trouver inconsciemment pris dans les rouages d'un système de croyances limitantes, le manque de confiance en soi ou tout simplement la peur de l’échec, on se retrouve paralysé. On va ainsi garder notre situation professionnelle qui ne nous rend pas forcément heureux mais qui nous permet de rester à flot, en gardant en tête le leitmotiv rassurant « Ça pourrait être pire ».


Même s'il peut être sage de s’assurer de disposer d’un matelas économique confortable pouvant amortir d’éventuels débuts difficiles avant de faire le grand saut, il faut avant tout faire preuve de force de caractère pour se lancer pour de bon. Il est essentiel d'avoir la véritable volonté de faire quelque chose de son art pour en faire une carrière. Si vous vous lancez à moitié, à reculons, en craignant les lendemains, c’est la meilleure des manières de vous donner raison.

Alors laissez vos peurs de côté et sautez le pas ! L’entraînement amène la compétence qui amène avec elle la confiance en soi, propice à la révélation de tout votre potentiel artistique.

Vanïya Events 2020      CGU-CGV      Tous droits réservés 
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now