logo_vaniya_events-blanc.png

La Créativité au Service de la Ville de Demain

Comment rendre nos villes plus créatives? La tendance est à la réinvention de la ville actuelle avec comme dessein un lieu de vie plus convivial, plus propice au développement personnel de l’individu, favorisant l’appartenance à une identité urbaine tout en maintenant un statut durable, conscient des problématiques environnementales. La ville peut ainsi devenir le théâtre de créativité et d'innovations afin de répondre à ces différents objectifs.


La creativie au service de la ville

Dans le contexte d’une société internationale qui devient de plus en plus citadine, les réflexions se portent progressivement vers une amélioration de la vie en ville autour de thématiques devenues maintenant contemporaines : le confort, l’épanouissement personnel et l’environnement.


En effet, la tendance est à la réinvention de la ville actuelle avec comme dessein un lieu de vie plus convivial, plus propice au développement personnel de l’individu, qui favorise l’appartenance à une identité urbaine tout en maintenant un statut durable et conscient des problématiques environnementales.


On supporte de moins en moins un espace urbain grisâtre, sans âme et sans personnalité envers lequel ses propres habitants n’ont que très peu d’affection et y évoluent seulement par nécessité professionnelle. Les citadins se sont surtout rendu compte que la ville n’était pas foncièrement obligée d’être uniquement représentée par ses désavantages les plus régulièrement montrés du doigt : surpopulation, pollution sonore, respiratoire, et visuelle, stress, prix élevés, insécurité etc…La ville peut également être le théâtre d’innovations et de créativité afin de répondre à ces problématiques tout en dessinant un lieu de vie plus agréable à côtoyer au quotidien.

Concertation Citoyenne : la créativité collective, première pierre de la ville participative

Les habitants désirent fréquemment être plus impliqués dans les décisions communales ce qui répond à une certaine logique dans la mesure où il s’agit des premiers concernés et affectés par les changements ayant lieu au niveau des quartiers qu’ils fréquentent. La concertation citoyenne n’est pas un nouvel outil tant il a déjà été utilisé à maintes reprises dans de nombreuses villes à travers le monde. Il permet de donner la parole aux habitants trop souvent écartés des décisions dont ils seraient pourtant les premiers à profiter ou à pâtir.


Ce processus démocratique est longtemps resté poussif, l’implication des citadins n’entraînant pas de réels impacts dans les décisions du fait de problématiques mal ciblées ou de la mauvaise mise en place du canal d’interaction habitant/décisionnaire. Cependant, aujourd’hui, les choses commencent à aller de l’avant, la concertation citoyenne prenant de nouvelles formes notamment en empruntant l’axe de la créativité.

Nous pouvons nous pencher, par exemple, sur le processus participatif orchestré par Bouygues Immobilier à Marseille. Ces derniers ont repris l’outil de concertation usuel qu’ils ont alors appliqué à l’échelle d’un immeuble. Les futurs usagers étaient ainsi invités à exprimer ce qu’ils attendaient du bâtiment dans lequel ils souhaitaient vivre autour d’une question pivot : quelle serait la résidence de vos rêves ? Les différents avis, désirs, idées créatives étaient réunies sur une plateforme numérique. Les sujets étaient variés et abordaient les thématiques de la vie quotidienne, des équipements fournis avec l’immeuble ou des services disponibles tout cela en relation avec la problématique financière liée à tous ces usages et les limites fixées par les futurs habitants. La plateforme encourageait également la formulation de propositions par les futurs usagers qui requéraient une dynamique d’adhésion pour être concrètement réalisées.